paris

 

ça y est, les billets sont entre nos mains. On part dans une semaine. Je suis partagée en joie et angoisse.

Paris cette inconnue.

Je ne suis allée qu'une fois dans ma vie à Paris. C'était avec mes parents, je n'étais encore qu'une ado insouciante. Maintentant, je réalise et les angoisses sont persisantes.

- Je n'ai jamais pris l'avion : oui en 28 ans, je n'ai jamais dépassé le terminal d'un aéroport soit pour amener, chercher ou accompagner des amis, jamais la famille d'ailleurs, on est pas du genre à prendre l'avion...

(Note pour moi-même: prévoir des euphytoses ou autres medocs à base de plantes pour l'anxiété des transports)

- Le froid: quand tu dis que tu vas à Paris en décembre, tout le monde ne peut s'empêcher de s'écrier (après le "c'est trop cool") "ah mais vous allez avoir froid!". J'explique: ici au sud ouest, nous avons la chance d'avoir un climat relativement agréable, c'est à dire que fin novembre je mets encore mon perfecto et pas encore mon gros manteau d'hiver. Donc le changement de température risque de me faire bizarre, surtout qu'ils anoncent une chute des températures, avoisinant les 0°C...

(Note pour moi-même: prévoir bonnets, gants et bonnes chaussettes)

- Le monde: c'est pas qu'il n'y en a pas où je vis, mais Paris, dans mon inconscient, c'est grand. Très grand. Avec beaucoup de monde, partout. Et quand on regarde des reportages sur les dangers de Paris (à ne pas faire peut être?), on dirait que les vols, (agressions) c'est monnaie courante. Le métro, les transports, les magasins...Alors qu'il n'y a pas de raison, je serai avec Chéri, on n'ira pas dans les endroits qui "craignent", mon sac sera collé à ma poitrine.

(Note pour moi-même: faire comme si je connaissais tout le monde...? A voir, je suis timide moi.)

 

En fait, j'ai peur, je suis angoissée dès que je dois aller pour la 1ère fois dans un endroit  que je ne connais pas, surtour quand je dois y aller seule.

Là, de 1) je ne serai pas seule, de 2) j'ai déjà mis les pieds dans cette capitale, mais il y a tellement longtemps c'est comme si c'était la 1ère fois.

Bref, j'ai peur de cette inconnue, je ne peux pas m'en empêcher, c'est viscéral.

Alors je vais faire comme si tout allait bien. To be continued...